top of page

Reïki & Activité physique Vs Système endocrinien

Dans cet article, nous allons mettre en lumière l'importance du fonctionnement optimal de notre système endocrinien lors de l'activité physique et de sa stimulation par l'exercice, et également l'intérêt de la méthode reïki dans le rééquilibrage et l'élévation énergétique de notre système endocrinien. Notre approche exclusive et inédite d'allier Réiki et Sport est née de telles analyses.

Le reiki travaille sur le corps énergétique. Comme déjà mentionné sur notre site, cette technique vise à rétablir les déséquilibres de corps énergétique qui peuvent à termes avoir des incidences sur les corps physiques et émotionnels avec l’émergence de troubles, dysfonctionnements et maladies diverses.

Le corps énergétique est invisible, mais est perceptible grâce au travail avec l’énergie. Il entoure et pénètre chaque cellule du corps physique, vibrant à une vitesse plus rapide que celui-ci. Le corps physique de chaque personne est unique et possède une signature énergétique (équivalente à la manière dont les empreintes offrent une identification personnelle unique). Deux éléments du corps énergétique sont importants pour le Reiki dans l’aide à la résolution des différents troubles: les méridiens ( que nous n’aborderons pas dans cet article ) et les chakras.

Les chakras correspondent à une ou plusieurs glandes endocrines.

Nous nous intéresserons surtout dans cet article au lien de chaque chakra avec le système endocrinien

Il existe sept chakras principaux dans le corps énergétique, le premier situé à la base de la colonne vertébrale, le septième au sommet de la tête. Chakra est un mot sanskrit signifiant ‘roue’, telle une roue énergétique. Chaque chakra a un nombre d’attributs, dont une couleur, une relation avec un élément et l’entretien de fonctions spécifiques physiques et émotionnelles.

Rappelons que la fonction du système endocrinien est de former et sécréter des hormones ( hormân : exciter ) dans le corps via le courant sanguin, et ce faisant, de réguler l’action des organes et des tissus. Il fonctionne en synergie avec le système neurologique, il joue un rôle principal sur la reproduction, la croissance, le développement et l'équilibre hydro-électrique.

Le mauvais fonctionnement du système endocrinien aboutit à des problèmes suggérant un déséquilibre, tel que le diabète, l’hyperthyroïdisme et l’infertilité, causés par des taux hormonaux trop élevés ou trop faibles.

Les glandes formant le système endocrinien sont : l’épiphyse ou glande pinéale, l’hypophyse, les thyroïdes et para thyroïdes, le thymus, les îlots de Langehans du pancréas, les surrénales et les gonades (testicules et ovaires). Chacun des 7 chakras correspond à une ou plusieurs glandes endocrines. Ainsi le reiki pourra aider via le travail sur les chakras à solutionner les divers problèmes endocriniens et les troubles associés ( cf tableau ci-dessous ).

Le corps énergétique est le champ d'investigation du reîki. En réharmonisant celui-ci, en résultera, par simple voie d'incidence de la vibration sur la matière, une élévation et un réquilibre d'énergie du corps physique.

Les hormones sont donc formées et sécrétées par les glandes endocrines et exocrines ( = avec conduits ) telles le pancréas , les ovaires et testicules. Elles sont produites en fonction : de stimulus humoraux , nerveux et hormonaux. Une grande partie de la transmission de l'information à l'intérieur du corps se fait par le système nerveux.

Les hormones et l'activité physique

L'hypophyse ( chakra du 3ème oeil ) produit l'hormone de croissance, l'hormone antidiurétique, les endorphines et bien d'autres encore.

L'hormone de croissance est entre autres stimulée par l'exercice physique dont l'effet est de stimuler et de renforcer la croissance des os, des muscles et des cartilages. L'exercice aérobie augmente le taux d'hormones de croissance.
Les endorphines, ou endomorphines, sont libérées par le cerveau, et plus précisément par l'hypothalamus ( chakra couronne ) et l'hypophyse dans les situations de stress, qu'il soit psychologique ou physique, mais de façon plus significative pendant et après la pratique du sport, notamment de la course à pied. C'est un médicament anti-stress naturel à utiliser sans modération.

L'hormone antidiurétique ou vasopressine permet la conservation de l'eau en agissant sur le rein. En effet, elle limite les pertes d'eau urinaire lors de l'activité physique. Ainsi le volume plasmatique peut être maintenu et l'osmolarité du sang diminue.

La thyroïde ( chakra de la gorge ) produit la thyroxine et la triiodothyronine.

Elle stimule les enzymes de l'oxydation du gycogène lors de l'exercice physique.

La thyroxine et la triiodothyronine accélèrent le métabolisme de base, augmentent la consommation d'o2 et la témpérature ( effet calorigène ). Elles favorisent également le développement du système nerveux, cardio vasculaire, des muscles, le tonus et la mobilité de l'intestin.

Enfin et pour bien faire, l'activité physique stimule la sécrétion de TSH ( thyroide stimulation hormone ).
La Parathormone produite par les glandes parathyroïdes augmente également avec l'exercice et favorise la formation osseuse.

Les glandes surrénales ( chakra sacré ) produisent entre autres le cortisol, l'adrénaline et la noradrénaline.

Lors d’un effort physique intense, le corps réagit au « stress » en augmentant la quantité de cortisol qui a tendance à restreindre la performance. Le corps passe en mode protection. Bien souvent, un athlète souhaite réduire au minimum l’action de déplétion musculaire du cortisol afin de bénéficier d'une performance sportive maximale.
L'Adrénaline et la Noradrénaline préparent l'individu au situation de stress et d'urgence en augmentant la force de contraction du coeur le niveau métabolique, la glycogénolyse ( oxydation du glycogène ), la redistribultion du sang vers les muscles actifs, l'augmentation de la tension artérielle, la stimulation de la respiration. Elles sont produites pendant l'exercice physique en fonction de son intensité et de sa durée.

Le pancréas ( chakra plexus ) produit l'insuline qui permet la baisse de la glycémie ( sucre dans le sang ) et favorise le passage du glucose dans la cellule surtout musculaire.

Les testicules ( chakra racine )produisent la testostérone ( hormone stéroïde : liposoluble, passe facilement dans la membrane cellulaire ). Le taux augmente avec la pratique de l'exercice selon la vitesse en course ou la charge en musculation. Un exercice prolongé diminue le taux de testostérone. La testostérone favorise la synthèse protéique en particulier dans le muscle.

bottom of page